Retour

1 août 2022

Leurs secrets

Quels sont les bienfaits du thé noir bio ?

Le thé noir bio, tout le monde en boit sans trop savoir quels sont ses réels bienfaits ! Et pourtant, cette boisson chaude aux goûts variés est gorgée de vertus. Le thé noir est une boisson que l’on boit quotidiennement en Asie car elle est riche de bienfaits dynamisants, diurétiques tout en étant un antioxydant très efficace. Voici quels sont les bienfaits de ce thé à la saveur atypique et complexe.

Pourquoi boire du thé noir bio ?

Les feuilles oxydées du thé noir peuvent se conserver longtemps sans perdre leur saveur si particulière. Le thé biologique – sans pesticides responsables de certains cancers – a des feuilles encore plus parfumées et riches en antioxydants qu’un thé qui ne serait pas bio. Votre organisme bénéficie alors à 100% des nombreux bienfaits de ce thé bio de qualité : réduction du risque du cancer et des maladies cardiovasculaires, stabilisation de la glycémie, perte de poids, etc. Le thé bio est un excellent gage de qualité et est meilleur pour la santé.

Geste citoyen pour la planète, boire du thé bio sans pesticides permet aussi de protéger l’environnement et de respecter la nature en favorisant une agriculture durable et saine. Sans produits chimiques qui tuent les organismes vivants dans la terre et l’eau, on aide ainsi au renouvellement naturel de la biodiversité. Des contrôles réguliers de ces cultures permettent le respect des différentes normes du bio.

Mais ce n’est pas tout ! Lorsque l’on achète du thé bio – en sachets, en vrac ou en dosettes – on rémunère souvent mieux les petits producteurs qui prennent soin de leur environnement car c’est la nature qui les nourrit. De plus, les conditions de travail sont largement plus décentes chez les producteurs qui optent pour la culture du thé biologique.

D’où provient le thé noir bio ?

Le thé noir est un thé vert dont les feuilles séchées ont été entièrement oxydées d’où leur couleur sombre. D’après la légende datant du XVIIème siècle, l’origine de ce thé vient d’un thé vert qui aurait subi les affres de la chaleur dans les cales d’un bateau provenant de Chine et se dirigeant vers l’Angleterre. Les feuilles alors oxydées auraient été consommées par les Anglais qui auraient apprécié leur goût si particulier. Le fameux “tea-time” des Anglais est né ! Le thé noir est alors devenu la boisson la plus bue par les Anglais.

Cultivé en Asie – traditionnellement en Chine qui est le premier producteur au monde – ce thé provient du théier, un arbuste nommé Camellia Sinensis cultivé depuis des siècles. Ce thé peut aussi être cultivé dans d’autres pays : 

  • L’Inde, deuxième pays producteur au monde avec le thé noir d’Assam, sur les flancs de l’Himalaya ou le thé Darjeeling, 
  • Le Kenya, 
  • Le Sri Lanka avec le thé de Ceylan, 
  • La Turquie, 
  • L’Iran,
  • Le Japon
  • Et la Chine avec, entre autres, le Lapsang Souchong et le Keemun au goût fumé et parfumé. 

Comment boire du thé noir bio ?

comment boire thé noir bio

Préparer du thé noir ne se fait pas sans un certain savoir dit “traditionnel” : il faut suivre scrupuleusement certaines étapes. Ainsi, si vous optez pour du thé en vrac, le dosage reste important : il est conseillé de mettre 2,5 grammes de thé noir (environ une demi-cuillère à café) pour 15 cl d’eau chaude à 85-90°C (évitez que l’eau ne soit bouillante). Les puristes préfèrent utiliser du thé en vrac pour pouvoir doser le thé à leur convenance plutôt que d’utiliser les sachets dosés pour une tasse classique. 

Le temps d’infusion n’est pas aléatoire. Il faut laisser le thé infuser de 3 à 4 minutes selon les arômes que l’on souhaite obtenir : plus le thé infuse longtemps, plus celui-ci est parfumé et intense. Cependant, il faut éviter de laisser les feuilles trop longtemps dans l’eau chaude au risque d’obtenir un thé amer. De plus, les arômes ne seront pas meilleurs si le thé infuse plus longtemps puisque le parfum d’un thé se définit par son origine.

Il faut aussi privilégier une eau de bonne qualité, et sans odeur, pour ne pas donner un arrière-goût au thé noir. Pour ce faire, il est parfois utile d’utiliser l’eau d’une carafe avec filtre afin d’éliminer les éventuelles particules de calcaire, chlore ou nitrates. 

Enfin, préférez un thé noir plus fort et aux arômes développés le matin et un thé noir plus doux le soir. Pour faire ce dernier, il suffit de jeter la première eau chaude dans laquelle le thé noir a infusé et de renouveler l’infusion : la théine, qui est généralement un excitant, sera moins présente dans la seconde infusion.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le !

Vous aimerez aussi !