Retour

17 juillet 2018

Histoire du thé

Thé vert vs. thé noir : d’où vient la différence ?

Contrairement à l’idée reçue, le thé vert et le thé noir ont en commun d’être issus du même arbuste à savoir le « camellia sinensis », plus connu sous le nom de « camélia de Chine ». Mais alors, quelles sont les différences entre ces deux boissons ? Explications.

Le mode de préparation, principale différence entre thé vert et thé noir

Parce que le camélia de Chine est à l’origine du thé vert, du thé noir mais aussi du thé blanc ou encore du thé Oolong, c’est en réalité le mode de préparation qui permet de distinguer les différents thés les uns des autres.

thé noir

En effet, la couleur d’un thé est directement liée aux transformations qui affectent les feuilles de thé après leur cueillette. Selon la couleur souhaitée, les producteurs vont donc stopper ou encore encourager l’oxydation des feuilles, un processus naturel de vieillissement des végétaux.

Ainsi, le thé vert sera obtenu en stoppant l’oxydation des feuilles. Pour ce faire, les producteurs vont immédiatement après la cueillette les faire chauffer. Au Japon, elles sont généralement placées dans un bain de vapeur alors qu’en Chine, l’usage est de les positionner dans un récipient circulaire rempli d’eau à la température de 50°C. Après ce passage à la chaleur, les feuilles de thé sont roulées puis séchées.

Pour produire du thé noir, en revanche, il faut encourager l’oxydation. Dans la pratique, les producteurs ont recours au flétrissage et au roulage avant une étape de fermentation qui dure 90 minutes et se déroule dans des conditions de température et d’humidité clairement définies.

Thé vert vs. thé noir : lequel choisir ?

Parce que le choix du mode de préparation impacte la structure moléculaire des feuilles, le thé vert et le thé noir n’ont nécessairement pas les mêmes apports.

Le thé vert, peu oxydé, est ainsi riche en catéchines, un antioxydant protégeant l’organisme contre le vieillissement. Voilà pourquoi il est la boisson idéale dans le cadre d’un régime ou de l’entretien de votre forme physique et intellectuelle.

Envie de tester un thé vert original ? Connaissez vous le Genmaicha ? 

Ce thé est un mélange de thé vert et de riz brun. Traditionnellement, il s’agit de thé Bancha. Le riz quant à lui est un mélange de grains grillés et de grains soufflés, ce qui lui vaut aussi le surnom de « riz popcorn » ! 

Le thé noir est riche en théaflavines, un antioxydant naturel utilisé dans le cadre de la prévention et le traitement du cancer mais aussi des maladies inflammatoires et cardiovasculaires. Au quotidien, il facilite aussi la digestion et réduit le stress.

différence thé vert thé noir

Les bienfaits du thé noir vs du thé vert

Le thé noir est un parfait pour un réveil énergisant et pour commencer la journée en pleine forme !  Certains trouvent d’ailleurs que ces notes puissantes rappellent le café, une super alternative pour ceux qui tentent de réduire la caféine non ?  Le thé noir est aussi riche en antioxydants. Parfait pour améliorer la circulation sanguine et lutter contre les maladies liées au vieillissement. Les antioxydants permettent de conserver une meilleure santé cardiovasculaire en optimisant et en diminuant le risque de contracter un accident vasculaire cérébral.  Dans certains cas, le thé noir est utilisé pour stabiliser la glycémie ou réguler les graisses dans l’organisme. C’est une véritable source de bien-être et dans une certaines mesure permet d’éviter les maladies chroniques telles que le diabète ou le cholesterol.

Le thé vert est très efficace pour favoriser la circulation sanguine. Sa teneur en flavonoïdes et catéchine permet de diminuer les risques d’accidents et maladies cardio-vasculaires. Il est aussi un allié pour les personnes en surpoids ou celles qui luttent contre l’obésité car il aide à la perte de masse grasse. Le thé vert est également conseillé pour lutter contre le diabète. Il stimule le foie et l’estomac, booste le métabolisme, et bien sûr participe à votre hydratation quotidienne.

QUELLES SONT LES DIFFÉRENCES DE GOÛT ENTRE LE THE VERT ET LE THE NOIR ?

Il existe tant de thés différents, que ce soit par leurs origines, leurs procédés de fabrication, ou encore les arômes ajoutés, qu’il est difficile de classer en deux goûts bien distincts le thé vert et le thé noir. Cependant, les différences fondamentales dans le processus de préparation de ces deux breuvages ont pour effet de donner certaines saveurs bien reconnaissables à chacun des deux. Ainsi, le thé vert a tendance à être bien plus amer et comporte souvent des touches naturelles et rafraîchissantes. À l’inverse, le thé noir présente souvent une saveur plus intense, dans laquelle les différents arômes ressortent plus distinctement.

différence goût thé vert thé noir

QUELS SONT LES EFFETS STIMULANTS DU THÉ VERT PAR RAPPORT À CEUX DU THÉ NOIR ?

Le processus de fabrication du thé noir, qui consiste à rouler les feuilles avant de les laisser un certain temps dans une pièce humide, a pour conséquence de l’oxyder davantage. Cela a pour effet d’en augmenter la concentration en théine (il s’agit de la même molécule que la caféine) par rapport au thé vert. Par conséquent, si ce dernier a tout de même un effet stimulant, c’est bien le thé noir qui est le plus efficace en la matière. Pour cette raison, il est conseillé d’éviter d’en boire le soir pour ne pas avoir de trouble du sommeil, et de l’apprécier plutôt au petit-déjeuner pour bien commencer la journée. Mais cela ne signifie pas qu’il ne faut pas boire de thé le soir ! En effet, il n’est pas rare, les longues soirées d’automne, de vouloir s’en faire une tasse et d’en profiter, un plaid sur les genoux. Dans ce cas, il est conseillé d’opter plutôt pour une tasse de thé vert, qui aura moins d’effets indésirables sur le sommeil.

EST-CE QU’IL Y A UNE DIFFÉRENCE DANS LA CONSERVATION DU THÉ VERT ET DU THÉ NOIR ?

Le processus de fabrication du thé noir, qui est évoqué dans le paragraphe précédent, en renforce l’oxydation, ce qui permet de le conserver longtemps. Le thé vert n’est pas en reste, les méthodes de séchage sont maintenant très évoluées et précises, ce qui fait que sa conservation est assez optimale dans le temps.

Dans les faits, si la durée maximale de conservation peut changer d’un thé à l’autre, le délai maximal est généralement de deux à trois ans pour un thé noir, et entre un à deux ans pour un thé vert. Dans le cas d’un grand cru, il est même recommandé de le consommer dans les trois ou quatre mois maximum à partir du moment où le paquet est ouvert. Pas d’inquiétude cependant, la date limite de consommation pour les thés signifie simplement la date avant laquelle le consommer, car au-delà de ce délai, ils ont tendance à perdre progressivement de leur saveur. Aucun risque donc pour la santé. À noter que certains d’entre eux, le pu-erh étant le plus connu, ont au contraire tendance à se bonifier avec le temps.

 

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le !